L'organisation et le fonctionnement des Résidences Les Ligériennes reposent sur le travail des instances :

  • décisionnelle (Conseil d'Administration),
  • représentatives et consultatives (Conseil de la Vie Sociale, Comité Technique d'Etablissement, Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail…),
  • opérationnelles (Comité de pilotage Humanitude, qualité et gestion des risques…).

La direction générale est assurée par un directeur et un directeur adjoint nommés par le ministère de la santé.

 





L'instance de décision

Le Conseil d’Administration (CA) : 

Le Conseil d’Administration est composé de 21 membres à voix délibératives et d'invités permanents (cf. tableau ci-dessous).

 

Membres à voix délibérative :
  • 8 représentants des communes (4 maires et 4 conseillers)
  • 3 représentants du Conseil Départemental
  • 2 représentants du Conseil de la Vie Sociale
  • 5 représentants des personnels, dont 1 médecin coordonnateur
  • 2 représentants du Conseil de la Vie Sociale
  • 3 personnes qualifiées désignées par le Directeur
Invités permanents :
  • 2 directeurs (dont 1 directeur adjoint)
  • 1 représentant de l'Agence Régionale de Santé (ARS)
  • 1 représentant du Conseil Départemental
  • 1 représentant du Trésor Public
  • 1 médecin coordonnateur
  • 4 cadres de santé dont 1 cadre supérieur de santé
  • 2 agents de l'établissement désignés pours leurs compétences : l'adjoint administratif chargé de la comptabilité, le responsable des services techniques
  • 1 personnel administratif assurant le secrétariat

L'instance représentative et consultative des usagers

Le Conseil de la Vie Sociale (CVS) : 

Le Conseil de la Vie Sociale est composé de 17 membres à voix délibératives et/ou consultatives (cf. tableau ci-dessous).

 

Membres à voix délibérative :
  • 9 représentants des personnes hébergées
  • 7 représentants des familles et tuteurs
  • 3 représentants des personnels
  • 1 représentant du Conseil d'Administration
Invités permanents :
  • 1 directeur
  • 4 cadres de santé dont 1 cadre supérieur de santé
  • 4 animateurs
  • 1 personnel administratif assurant le secrétariat






Les instances représentatives et consultatives du personnel

Le Comité Technique d'Établissement (CTE) :

C’est une instance de représentation du personnel, présidée par le Directeur de l’établissement.

Le CTE est obligatoirement consulté sur les décisions ayant des implications sur la gestion des personnels de l'établissement (l’organisation du travail, les questions financières, la politique des ressources humaines…).


Le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) :

Il est présidé par le Directeur de l’établissement et composé des représentants des personnels non médicaux.

Il s'intéresse aux conditions de travail du personnel dans une double optique d'hygiène et de sécurité.








Les instances opérationnelles

Le Comité de Pilotage Humanitude & Qualité (HQ) :

Il est chargé de veiller à la bonne avancée de l’ensemble des projets qualité de l’établissement, dont la mise en œuvre de la philosophie HUMANITUDE.

Il pilote la réalisation des procédures d’évaluations interne et externe, obligatoires en établissement médico-social.

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) :

Il définit le programme de lutte contre tous les types de douleur et coordonne sa mise en œuvre : évaluation de la qualité de la prise en charge, estimation des besoins en formation, élaboration de protocoles…


Le Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN) :

Il définit le programme de prévention de la dénutrition et d’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des résidents et coordonne sa mise en œuvre : évaluations, estimation des besoins en formation, élaboration de protocoles…

La Commission de Coordination Gériatrique (CCG) :

Elle est consultée pour le projet général de soins de l'établissement, la politique d’admission et sa mise en œuvre, la politique du médicament, le contenu du dossier type du rapport annuel d'activité médicale de l'établissement.

Tous les médecins généralistes libéraux intervenant dans l'établissement y sont conviés, ainsi que d'autres professionnels de santé selon le thème abordé.






Le Projet d'Établissement 2021-2025

Le Projet d’Établissement, document réglementaire établi pour une durée maximale de 5 ans, garantit les droits des résidents en présentant les objectifs en matière de qualité des prestations et en rendant les organisations et les fonctionnements des EHPAD plus lisibles.

Les Résidences Les Ligériennes ont élaboré leur Projet d’Établissement 2021-2025 en s’appuyant notamment sur les missions de l’établissement, les programmes nationaux, les besoins et attentes de la population, les résultats de ses évaluations… Elles y ont précisé les valeurs selon lesquelles leurs équipes accompagnent les personnes accueillies.







Les partenaires

Ils se déclinent à plusieurs niveaux, soit par une organisation partenariale des activités, soit par le biais de conventions permettant le déploiement  d’expertise sur une thématique donnée ou d’une fonction support en période de crise.

L’offre  sanitaire et médico-sociale de proximité :

Le centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angers : www.chu-angers.fr
Le centre hospitalier (CH) de Chalonnes sur Loire : www.hopital-corniche-angevine.fr

 

La santé mentale

Le Centre de Santé Mentale (CESAME) d’Angers : www.ch-cesame-angers.fr

 

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

Trois SSIAD (Entre Loire et Côteaux, Loire et Mauges, Le Louroux-Béconnais) y compris dans le partenariat avec le CH de Chalonnes sur Loire pour les sorties de SSR en préparation d’une entrée en EHPAD.

 

L’Hospitalisation à Domicile (HAD)

Une convention permettant de solliciter les interventions de l’HAD est signée avec l’EHPAD Saint Sauveur d’Angers, dont une antenne est basée au CH de Chalonnes sur Loire.

 

L’Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP)

Une convention avec l’EMSP du CHU d’Angers permet des interventions en cas de difficultés lors d’une situation de fin de vie et la formation du personnel (Analyses de pratiques, etc.).

 

L’Accueil des personnes handicapées vieillissantes

Un partenariat est mis en place avec l’Unité pour Personnes Handicapées Vieillissantes (UPHV Gingko) située sur la commune de La Possonnière, afin de prioriser l’accueil des résidents du foyer, en cas d’impossibilité de maintien sur le lieu de vie. Des échanges professionnels peuvent aussi être mis en place afin de permettre l’accompagnement par le foyer de vie d’un niveau important de dépendance.



Les résidences Les Ligériennes s’inscrivent en proximité des structures d’accompagnement des personnes âgées du territoire :

  • Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des malades d’Alzheimer (MAIA) : antenne Angers-Segré
  • Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC) : antenne Loire-Layon

 
Les professionnels des EHPAD de Saint Georges sur Loire, Savennières, La Possonnière, Montjean sur Loire et Champtocé sur Loire se sont regroupés afin de mettre en place :

  • le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD) de septembre 2010 à avril 2015,
  • le Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN) de septembre 2011 à avril 2015,
  • la Commission Médicale (rencontres entre les médecins coordonnateurs) depuis 2010.

 
Les associations et bénévoles :

  • L’Association des chiens guides d’aveugles de l’ouest : l’adoption d’un chien guide réformé a permis le développement d’un projet de médiation animale auprès des personnes désorientées et non communicantes.
  • Le club de rencontre de La Possonnière, l’association La Pastorale, l’association Visites des Malades en Etablissements Hospitaliers (VMEH), le diocèse d’Angers.

 
Les Ligériennes sont membres de plusieurs associations professionnelles et réseaux spécifiques à leur secteur d’activité :

  • l'Association des Centres hospitaliers locaux et EHPAD Publics du Maine et Loire  (ACEP 49),
  • l'Association France Alzheimer,
  • l’Association des Accueils de Jour du Maine et Loire,
  • le réseau hygiène Anjou Eviction et Lutte contre les Infections Nosocomiales (ANJELIN),
  • le réseau qualité AQuaREL Santé.

Des professionnels de l’établissement sont également membres de réseaux de professionnels du Maine et Loire : qualiticiens, psychologues, ergothérapeutes, animateurs…